http://ranxzevox.blogspot.fr

mercredi, décembre 23, 2015

Queen : Bohemian Rhapsody - 40ème anniversaire


A nos débuts, notre seul souhait était de ne jamais être chiants. (Freddie Mercury)


Vraoummmm...un petit message rapide, en passant,sans presque m'arrêter !
Message qui me permettra d'évoquer deux sujets avec lesquels j'ai beaucoup, beaucoup de mal.

- La musique de Queen, D'abord ! V'là un groupe avec lequel j'arriverai jamais à m'entendre. J'ai tous leurs disques sur mes étagères, mais, ils n'en bougent  pratiquement jamais. 
Queen ne faisait pas partie des groupes premium de ma bande de rockeurs...bien sûr, HRT nous avait bien un tantinet bassinés avec le Live Killers et la démonstration technique de Brian May sur Brighton Rock, mais rien de plus...ou alors pas grand chose. La Reine Mère évoluait dans un univers que je ne parvenais pas (je me demande bien pourquoi j'utilise l'imparfait, c'est toujours pareil  !) à pénétrer...trop sophistiqué, trop glamour, trop kitsch ou simplement trop complexe pour mon esprit binaire.
Nos discussions sur le sujet finissaient la plupart du temps en pugilat verbal et souvent sur la victoire de ceux qui savaient ou avaient compris et toujours devant la mine déconfite de celui qui restait avec ses certitudes bien clouées dans sa tête de bois.
Je suis bien sûr que si nous reprenions ces échanges aujourd'hui, rien n'aurait vraiment changé surtout que certains bois durcissent en vieillissant.

- En deuxième : La Danse...et cela quelque soit la forme qu'elle prenne. Comme tout le monde, je suis bien allé balancer mon panier à crottes sur des pistes balayées de spotlights et bombardées au stroboscope, mais toujours en me demandant ce que je pouvais bien faire là.
J'ai eu maintes fois l'occasion de me rendre à l'opéra, convié à un ballet dont tout le monde, enfin surtout celui qui m'y invitait, disait le plus grand bien. Là aussi, tout de suite, un feu rouge s'allumait et je déclinais l'invitation pour de fausses raisons...la seule vraie étant une sainte peur de me faire suer à 100 francs de l'heure.
Aux cérémonies familiales, là aussi, pas de risque de voir apparaître une photo me montrant participer à la danse du tapis ou de faire valser une vieille cousine. je surveillais les sacs à mains, c'est tout.

Ces digressions simplement pour vous montrer l'initiative originale du National Ballet Anglais , qui veut marquer, à sa manière, le 40ème anniversaire de la sortie de Bohemian Rhapsody.Pour info , le titre vient également de bénéficier d'une réédition en single, pour le dernier Records Day.
Les commentaires sur la performance sont très partagés; le principal reproche étant la complète déconnexion entre la musique et la danse.

C'est vrai que  les deux danseurs n'ont pas toujours l'air d'être dans de suivre le rythme de la musique...mais, ce que j'en dis, c'est seulement pour causer un peu...


video





Aucun commentaire:

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai