http://ranxzevox.blogspot.fr

vendredi, mai 20, 2022

Les Actrices : Edwige Fenech

C'est mieux avec une photo !


Edwige Fenech était une actrice franco-italienne, spécialisée dans les pochades humoristico-érotiques du milieu des années 70 et fut, ainsi, le fantasme vivant d'une génération d'adolescents boutonneux à laquelle, j'ai assez longtemps appartenu.

Sa carte de visite s'orne des classiques suivants :

- Mademoiselle Cuisses Longues

- La Prof donne des leçons particulières

- La Toubib du Régiment

- La Flic chez les Poulets

- La Toubib aux Grandes Manœuvres

- La Toubib prend du Galon

- Lâche-moi les Jarretelles.

Lise de films référencés, que j'ai visionnés, cloué sur les fauteuils des bons vieux cinémas "Le Français" et "Le Palace".

Si vous n'aimez pas cela, n'en dégoûtez pas les autres !


dimanche, mai 15, 2022

RONNIE ROMERO : RAISED ON RADIO (2022)



Pas pire qu'autre chose pour passer un dimanche après-midi pluvieux !

Un album de reprises (concept plutôt dans le vent, en ce moment !) par une des grandes révélations vocales hard rock de ces dernières années...des Gratteux de première bourre se l'arrachent...pire se le partagent !

Rien de révolutionnaire là-dedans comme la quasi totalité des productions de la Teams "Frontiers Records" qui recyclent, à grands renforts de schredders, bon nombres de classiques des temps glorieux.

Romero fait le job...plutôt bien...un poil d'accent hispanique parfois prégnant; sa performance sur "I was Born to Love You" de la Reine Mère, sent plus les Ramblas que les brumes britanniques - ceux qui trouveront cette démarque un tantinet déplacée pourront se plaindre à la boîte postale habituelle.

De très bons moments et pas qu'un : "No Smoke without a Fire" de Bad Co est plutôt réussi, "Play the Game Tonight" de Kansas bien troussé, "Carolina Country Ball" d'Elf, respectueux, "Girl on the Moon" de Foreigner, intéressant, mais chargé et enfin "Since I've Been Lovin' You", du Dirigeable tout à fait succulent !

2 gros "beurks" (à mon humble avis!) : "Gypsy" d'Uriah Heep où l'Hammond grandiloquent de ken Hensley a été remplacé par des six-cordes bourratives et "All Along the Watchtower" de Bob Dylan qui ne méritait vraiment pas, le traitement qu'on lui a infligé..."Pardonne-les, Seigneur, ils ne savent pas ce qu'ils font!"

Bilan : un autre 58/42%, un peu moins inquiétant que l'autre quand même.

Bon, je vais sortir le dernier "Graham Bonnet" de son cellophane, m'installer dans le rocking-chair et passer à autre chose...faut bien que vieillesse se passe.



dimanche, mars 06, 2022

MOON MARTIN : MYSTERY TICKET (1982)


Y'avait bien longtemps que je n'avais pas mis les pieds, et le reste d'ailleurs, dans une foire aux disques !
Une affiche, rapidement entrevue, partageait l'info que l'une de ces cérémonies païennes au demeurant se tenait par un froid (mais pas pluvieux - assez rare pour le signaler) dimanche, dans une annexe désacralisée de l'Eglise du vieux St Sauveur de Caen.

Accompagné de l'héritier et bardé d'une quantité suffisante de billets de 10, je pénétrais, donc, dans une antre tenue par les miss sixties et une bande de Teddy Boys aux superbes casquettes et épais écrase mégots.
Pas lerche d'exposants, mais une troupe sympathique et souriante ! 
Bien sûr, certains attachaient les chiens avec des saucisses et se mouchaient dans des coupures de 50, mais, ni racolage ni exposé encyclopédique et pédant sur l'histoire du rock'n'roll...la paix, quoi !

Ah ! au cas où vous l'ignoreriez, ca y est ! le CD est bel et bien mort, bouffé par son prédécesseur et son successeur...les derniers serviront à effrayer les corbeaux et à protéger vos cerises du merle perfide...beaucoup moins efficace pour stopper les chars popoffs au cas où il se décideraient à venir faire du tourisme chez Nous !

Pas non plus de quoi, étancher ma soif et celle du fiston !
2 galettes Pourpre pour Papa et 1 de Death Métal scandinave pour le fiston ( je sais ! je le garde quand même!).
 
Un dernier carton et pour 5 Euros, un très bel exemplaire du MYSTERY TICKET de MOON MARTIN, disque que j'avais eu en magasin, mais, qui avait disparu , parmi plein d'autres, sans que je ne sache comment, quand et surtout où !
Les mystères de la vie.

J'avais adoré cet album qui sent bon les années 60 repassées au mixeur des années 80 et au moment de sa sortie, X-RAY VISIONS, titre phare (morceau 1 / face 1) passait en boucle sur ma platine à plaisirs accompagné de ses voisins proches.

De quoi nourrir une nostalgie bien présente et de donner l'occasion de remettre dans la lumière un artiste, parti depuis au paradis des zicos, et qui a laissé une petite trace bien visible dans le paysage.

Bonne écoute !




 

dimanche, février 06, 2022

Rush: Distant Early Warning (R40 LIVE) | Cinema Strangiato 2019

Derniere tournée du groupe en 2015 avant la disparition de Neil Part en 2020. Rush n'apparaitra plus sur scéne, plus rien espérer du groupe, une retraite avant l'heure, mais on doit reconnaitre qu'ils sont vieux les 2 compères restants. C'était inéluctable. On peut se ballader sur Youtube pour se baigner dans la nostalgie, revoir des époques, connaitre la vie de chaque membre, la création du groupe par les 2 petits copains Alex Lifeson et Geddy Lee, s'apercevoir de la gentillesse de Peart, de son rire particulier... Le groupe n'oublie jamais de parler également du 1er batteur John Rutsey... Enfin ce DVD, Blu Ray pour ceux qui ont la chance de l'acheter à un prix raisonnable nous montre un groupe sophistiqué dans le jeu, un trio qui aime rire, blaguer, pas toujours sérieux. Enfin, comme je le disais déjà à l'époque ou j'ai découvert ce groupe "Et en plus ils ne sont que 3 ! " et je ne suis pas le seul à l'avoir dit et qui le dit encore, d'autre fans sont comme moi. Allez ! on se revoit en 2112 !

dimanche, janvier 16, 2022

Crossroads - Hervé GAGNON

polar, blues, woodoo, hoodoo, sexe, guitare, alcool, drug, français, anglais, canada, states, whisky, beer, black, devil, nick cave, sang, barry white, fumée, delta, doigt, trump, trente, carnet, boite, mama, antropologue, flics, bank, chiffres, téléphone portable, jalou, taxi, vol, sms, arme, dreadlocks, avocat, sortiléges, traduction, noir, expression latine, fuck, mets locaux, camionnette, chansons, professeur, pawn shop, soupçons, piège, affabulations, sommeil, femme, corps, passé, meutre, pain au lait, cornelia, hôpital, chapeau melon, virgie, donald, pendu, chaleur, dollard, musicien, e.lee, coffre fort, doutes, ripoux, corde, docteur, vaudou, basse, simone, historien, dernière chanson, québec, missisippi, menphis, kane, doctor, magie, esprits, lettre, sud, mythe, boîte en fer blanc, jackson, légende, pick, slide, craft, surnaturel, amulette, honeyboy, main, kitchen, mojo hand, ezekiel, gibson hummingbird, paroles chanson, money, plaisir, robert leroy johnson, greenwood, 27 ans, tennessee, bourbon, bobby spencer, clarksdale, ... Difficile de qualifier ce livre, on aime ou on n'aime pas, je me pose encore la question en ce moment c'est pour vous dire ! Un mojo hand ?

mercredi, décembre 22, 2021

Jeux d'Hiver

Te souviens-tu de ce jour heureux, quand nous avions demandé à notre disquaire local de nous poser cela sur la platine d'écoute ?

Impressionnés par une pochette si "virile", nous y avions cru...ça n'a pas duré plus que quelques secondes !





dimanche, décembre 19, 2021

Jeux d'Hiver

 Un petit défi à mon crapaud qui s'ennuie, aussi ferme, dans les brumes du nord, que moi, dans la pluie normande.

Un grand classique sur la TV de la perfide Albion, que ces séquences sur les pochettes de disques ratées ou simplement pas belles.

J'en poste 3 et lui laisse 48 heures pour dégainer les siennes...suis certain qu'il va se (me) dépasser dans la ligne droite.

Y'a pas de règles...on tape où on veut.

Nous nous arrêterons quand nous aurons envie !

La traduction du titre doit pouvoir se discuter !
Le regretté Philippe Chatel ?
Pourrait servir à une campagne Tchin-Tchin d'Afflelou !

samedi, décembre 04, 2021

Smoke On The Water !

Un peu d'Histoire !

Il y a aujourd'hui, 50 ans, jour pour jour, que le Casino de Montreux s'embrasait suite à un tir dont le projectile avait fini dans les cintres du bâtiment, qui accueillait, ce soir-là, un concert de Frank Zappa.
Incendie qui ne fit pas de victime mais, qui inspira, ô combien, un des plus grands hymnes de l'histoire du rock'n'roll.
J'sais pas Vous, moi, je ne m'en lasse pas !



Funky Claude...

EDEN ROSE : On The Way To Eden (1970)

 


Retour en musique (c'est le cas de le dire, cet album étant totalement instrumental) avec Eden Rose dont je n'avais jamais entendu parler , il y a encore quelques semaines et dont j'ai pêché l'unique disque, dans un bac de braderie après y avoir lu, dans le livret, le nom de Jean-Pierre Alarcen...nom quelque peut mythique, pour moi,  car référence ultime (entre autres, bien sûr) des six-cordistes de mon regretté copain Silins.

"On The Way to Eden" date de 1970 et ça s'entend...les claviers sonnent parfois, comme ceux des feuilletons anglais de la même époque (The Persuaders) et certaines mélodies nous rappellent étrangement celles de grands succès de ces temps-là.

Eden Rose est bien de chez nous ,et là aussi, les oreilles entrainées ne manqueront pas de noter quelques références ("Sad Dream" par exemple!).

Et Alarcen, dans tout ça ? et bien, il lui arrive fréquemment de "Blackmoriser", verbe du premier groupe couramment usité dans la p'tite bande de rockeurs qui constituait ma deuxième famille si chère à mes souvenirs.

"Travelling", morceau ci-dessous en guise d'échantillon ci-dessous, n'étonnera pas les connaissances  du serpent et convaincront beaucoup d'autres de donner une chance au produit.

Petite Chronique de Boomer, certes, mais qui osera dire que ces 4 frenchies ne touchent pas leur bille !
Pas moi, en tous cas !




mercredi, décembre 01, 2021

Nous rêvions juste de liberté ...

En cours d'adaptation en film et en bande dessinée je recommande chaudement la lecture de ce livre qui retrace les péripéties d'une bande de copains ados au début de l'histoire qui vont vivre des aventures ou se mêle drogue, biéres, musique rock, je dirais même Hard Rock. De l'amitié, des rires, des rencontres et beaucoup de larmes à la fin de ce livre. Une histoire que j'aurais pu vivre avec mes potes à l'époque de mon adolescence ? Hum...mais pas avec des motos mais plutôt avec des mobylettes !
Dans un tout autre registre je vous recommande également J'irais tuer pour vous, un excellent thriller de ce même romancier que j'adore.

mercredi, novembre 17, 2021

ELECTRIC GUITARS - Dopamine

* Voici les nouveaux Cheap Trick des années 2020 ? Pochette similaire, look également...Et musique ? Et bien il faut le croire également vu le style de délire de cette vidéo. Ces 2 gratteurs du pays des grands froids sont connus par leur participation au sein de Glenn Hughes, de The Darkness...

vendredi, octobre 29, 2021

KO KO MO - Lemon Twins Tour

Une petite faim ? Je vous offre 2 petits biscuits Nantais !

Un petit clin d'oeil à la Famille D qui m'a fait découvrir cette doublette magique... 

Et mon associé ?? Serpens Albus. 

Il a trouvé le moyen de faire l'école buissonnière ! Comme par hasard... 

Il va revenir après qu'il me fasse un compte rendu précis de ses pérégrinations Bacchanales le bougre! 


dimanche, septembre 12, 2021

LES ACTRICES : ROMY SCHNEIDER

 

 "D'un côté, je suis exhibitionniste comme tous les acteurs. Nous nous prêtons naturellement en permanence au spectacle, nous nous habituons, à nous retrouver continuellement  nous-mêmes dans des rôles différents, dans le but de plaire. Puis, il y a de nouveau, des moments où je suis si retirée et solitaire que, même pour des photos, il faut que je boive un coup."

Romy Schneider



dimanche, septembre 05, 2021

Heaven & Earth : V (2021)


 Si ça vous fait pas de bien, ça ne vous fera pas de mal !

Un des deux albums que j'ai achetés le mois dernier et que je repose encore dans ma platine lazer !

Bien sûr; ça ne suinte pas l'originalité et nous  nous sommes déjà gaussés des travaux de Stuart Smith et son orchestre. Tout ce beau monde est resté coincé dans une déviation de l'espace temps et essaie d'envahir le marché actuel avec une zik du siècle dernier...vous savez, celui que nous sommes tant à regretter...moi, en tous cas.

Bref, ça sent son Purple Blackmore à plein nez et aussi pas mal le Black Sabbath, époque Tony Martin, la voix du (nouveau chanteur : exit Joe Retta !) y est pour beaucoup...pour enfoncer le clou, smith a ême fait rentrer un vétéran en la personne de Simon Wright, confortablement installé derrière les futs.

Les 12 titres sont de la même veine, un peu de remplissage (Little Black Dress), un gros coup de semonce (Drive) et un rappel plus qu'historique dans le riff de "Big Money Little Man".

C'est facile, pas trop ambitieux et bien gentil quand même...ce qu'on demande d'abord à un disque et que nos chers groupe ont parfois, bien du mal à nous donner...vaut son billet de 13,99€ !




samedi, juin 05, 2021

Styx - Crash Of The Crown

Une petite nouveauté pour un ancien groupe, une sortie attendue mi-juin pour Styx... Je me pourléche d'avance !

dimanche, mai 30, 2021

Still Wish You Were Here


 A part THE DARK SIDE OF THE MOON, que ,sans originalité aucune, je considère comme le meilleur album de tous les temps, je me demande bien si, sans la sortie de ce LP et la présence de IAN PAICE sur l'affiche, j'aurais réécouter un album du FLOYD.

Quitte à faire fuir le nombre restreint de mes lecteurs, je dois bien avouer que dans ma cervelle de béton, ANIMALS est classé dans les quelconques et THE WALL dans les daubes sans nom !

WISH YOU WERE HERE revisité par des pointures aux réputations toutes justifiées, et aussi très bien installées, sans prise de risque considérable - une question de fidélité et de respect sans doute, permet de se replonger dans une ambiance pas des plus gaies , mais, vraiment dans une ambiance, loin des concepts aseptisés -  trop fréquents de nos jours - qu'on nous dépose dans les assiettes,  cuisinés, parfois même, par des groupes 3 étoiles, victimes, eux aussi, de la  technologie ambiante et surtout de ses représentants.

J'ai été de meilleure humeur...j'ai mal dormi !



My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai