http://ranxzevox.blogspot.fr

vendredi, juin 12, 2015

Pat Travers




Je suis exténué ! En formation sur Paris pendant 2 jours à Montparnasse j'ai ingurgité un programme qui équivaut à une année de Fac ! Au soir je prenais mes Dolipranes avec de la DUVEL à un prix exorbitant pour une 33cl  ! Mais il fallait impérativement que je retrouve mes racines Flamandes pour encaisser le choc.
Dans l'hôtel je me suis connecté sur la WIFI vers 1h30 du matin car je crevais de chaud, pas de climatisation pour une piaule à 190 euros la nuitée !  Si tu ouvres la fenêtre tu crois que t'es sur une piste de la Formula one. Je rage.
M'enfin !
J'ai rattrapé le sourire en écoutant cela :


2 commentaires:

Bruno a dit…

Ce bon vieux bûcheron (canadien) du Blues-rock... Toujours sur la route et pourtant toujours pratiquement inconnu des masses, et de la presse. Et ce, malgré quelques très bons disques accroché à son tableau de chasse (Puttin' it straight, Making Magic, Fidelis, Blues Tracks I, Live ! Go for..., Heat in the Street, Just a touch).
Parfois en pilotage automatique, toutefois il demeure au-dessus de pas mal de petits jeunes qui... finalement... reprennent sa recette de Blues-rock passablement burné.

Hard Round Tazieff a dit…

Comme toi je ne comprends pas que ce guitariste soit si peu cité compte tenu de sa discographie.
Il me semble qu'à une certaine époque il eu maille à partir avec sa Major, mais cela n'explique pas tout !
Il a pris un grand tournant dans le blues Rock et cela lui va bien.
Il y a quelques CD assez récents sorti sous forme de Trio basique qui sent bien la bière, le cambouis et la morve d'un guitariste qui s'accroche.
Bravo Mister Pat Travers,
PS : j'ai toujours aimé la pochette de de l'album Puttin' Straight, recto et verso.

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai