http://ranxzevox.blogspot.fr

dimanche, mars 22, 2015

Harlequin - Victim of a Song (1979)


Un arrêt dominical au pays des caribous et du sirop d'érable pour évoquer le premier album de Harlequin, groupe déjà mis en lumière par notre bien-aimé directeur, Louis XV du rock, dans une sienne chronique frappée de son style inimitable tout en concision et fulgurance.
La carrière de cette bande d'anglophones a démarré en 1975, a produit au moins 5 albums et dure toujours! principalement dans ses contrées d'origine où, il faut bien le dire, le rock'n'roll est bien plus nécessaire que sous nos latitudes, ne serait-ce que pour faire monter la température extérieure de quelques degrés.


Emmené par le chanteur George Belanger (dont les cousins français tenaient une épicerie au fond de la rue de Béthune ?), et le claviériste Gary Golden (compositeur du célèbre riff "pompom pompom ?Harlequin nous présente sur ce premier opus (y'a des marchés pour ça !), un rock FM très années 80, baigné de mélodies faciles, de claviers interventionnistes et de guitares sobres, mais très souvent doublées à la tierce voire à la quinte, parfois même par le cousin Octave..
Bref, un album sur lequel on retrouve de tout (relire, svp, le dernier mot de la phrase précédente...merci !), les grosses ficelles du genre, les balades à l'eau de rose et les tempos moyens de titres destinés à hanter les ondes des radios périphériques, ou les bandes originales des pochades du cinéma US de la décennie.


Harlequin rencontrera bien quelques petits succès populaires et radiophoniques, mais pas assez pour n'être considéré aujourd'hui, que pour autre chose qu'un second couteau talentueux, perdu dans le tiroir de la cuisine du rock canadien.


6 commentaires:

Hard Round Tazieff a dit…

Au début de ton post je me suis dit : Il se moque de mon béret !
J'ai humé une certaine moquerie sur mes monologues sans improvisation. Moi, qui fait l'apologie, que dis-je, l'homélie du Hard, sans bavardages inutiles.
Et puis, je me suis calmé.
Excellent post qui m'a fait sourire.

Hard Round Tazieff a dit…

C'est la rue de la vallée !
Je me permet d'apporter cette correction qui pèse largement dans la fiabilité de ce post.

Serpens Albus a dit…

Nan !
Rue de Béthune !

Hard Round Tazieff a dit…

Nan !
Rue de la Vallée et je t'en apporte la preuve en Off !

Serpens Albus a dit…

Objection Votre Honneur !
Preuve morte dans l'off !

Hard Round Tazieff a dit…

Donc, c'est pas la même officine.
Cela dit, Quelques souvenirs salaces sont reparus à la surface.
Voir commentaire en off.

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai