http://ranxzevox.blogspot.fr

vendredi, juillet 11, 2014

Stack Waddy

Il y a des groupes qui à l’époque avaient du mal à joindre les 2 bouts et complétaient leurs maigres rentrées de leurs concerts par des boulots pénibles dans le bâtiment par exemple. Robert Plant macadamisait l e bitume sur les routes au début de sa carrière ! Ici nous allons découvrir une bande de sales mômes de Manchester qui n’ont rien à foutre des bonnes manières. C’est rugueux à souhait, leurs passages dans les petites salles de concert ou dans les bars interlopes ne sont pas tendres. ( interlope pas mal non ? ). En fait, c’est des tueurs de décibels, surtout pas des virtuoses. Mais des jouisseurs du « live » et de la provocation sonore, le coït ! Le batteur doit avoir qu’une seule caisse claire et une cymbale en connaissance musicale, la basse est monstrueuse , le guitariste allie les passages rapides et passe sans prévenir en 1ère vitesse telle une voiture qui arrive soudainement dans une zone 30. Le vocal ? je vous laisse le choix de le qualifier... Album de reprises certes, mais quel album ! Cet album de STACK WADDY – BURGER OFF – mérite que vous vous attardiez dessus. C’est du bon Rythm ‘N’ Blues Rock de 1972 !

3 commentaires:

RanxZeVox a dit…

Hardos Tazieff, est-ce que tu as écouté Rival Sons ? Ils sont fait pour toi ceux là, du Bad Co/Whitesnake mâtiné de guitares Hendrixiennes et d'un gros méchant groove.
Si c'est pas fait tente toi les.
Hugo Spanky

Hard Round Tazieff a dit…

Il y'a belle lurette que Rival sons est dans ma play liste, va voir à droite du blog .
C'est un groupe plus que prometteur !
j'adore.

Bruno a dit…

Pour du rugueux, c'est du rugueux ; ça flirte même avec le Garage.
Mais j'ai du mal à supporter le chanteur sur l'intégralité du skeud.
Une bonne basse en effet.

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai