http://ranxzevox.blogspot.fr

dimanche, juin 03, 2012

FUNKADELIC Maggot Brain


Une belle claque au Hard par un monument du Funk à venir...
Cet album fait partie des 500 meilleurs albums selon... moi. (C) Mi himself

Hendrix vient de mourir, c’est donc un des pères spirituels de Funkadelic qui s’en va. La troupe est en studio, Clinton demande à Eddie Hazel de jouer comme si sa mère venait de mourir pour accompagner l’âme de Jimi au ciel. Pendant 10 minutes, le gars Eddie va faire chialer sa guitare pour ce qui restera comme un des moments d’anthologie de Funkadelic : Maggot Brain (la légende veut même qu’il ait été enregistré en une seule prise). Moins psychédélique et moins expérimental que ses 2 prédécesseurs, donc beaucoup plus facile d’accès, moins « brouillon » (je mets les guillemets exprès pour bien montrer que ça n’a rien de péjoratif) et moins bordélique, Maggot Brain est plus maîtrisé mais aussi plus propre. Eddie Hazel est au top de sa forme et Bernie Worrell commence à placer ses claviers de manière plus tranchante et décisive.
Entre riffs et solo assassins, l’ensemble est toujours très axé guitare mais ne
néglige pas les délires fourre-tout avec collages de sonneries, de pleurs, de cris, de pets
comme dans le très délirant « Wars Of Armaggedon ». Maggot Brain est sans nul doute un des meilleurs albums de Funkadelic, en tout cas le meilleur de toute la première période « Westbound », et vient clôturer avec maestria la passe de 3 engagée en 1970 avec le premier album éponyme.
Dernière chose : combien de fois Lenny Kravitz a t-il écouté Super Stupid ?

(C) Muzul
13 Novembre 2004
Westbound
1971

2 commentaires:

Bruno a dit…

Un grand classique, illuminé par Eddie Hazel.

Ranx Ze Vox a dit…

Tout ceci n'est que pure vérité, ce disque est fantastique (comme bon nombre de Funkadelic et un nombre plus grand encore de disques de Funk des 70's)
Du Hard et du Funkadelic, ça doit causer Mother's finest quelque part sur ce blog, je pars en chasse.
Hugo

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai