http://ranxzevox.blogspot.fr

dimanche, mai 19, 2019

Café Regio's - Isaac Hayes (1971) (HD Quality)



No comment !

'Ellie's Love Theme' - Shaft (1971) - Isaac Hayes



No comment !

ISAAC HAYES SHAFT !



Ne rigolez pas !

Je me suis fendu cet album et je peux vous dire que c'est de la haute voltige !
`
 Il y a des titres peu connus mais qui peuvent faire rougir des tomates au mois de décembre.


Et comme je suis déphasé, je vais vous faire  découvrir cet opus sur 3 posts !

Hé oui,

Hard Mais Rock Mais jazz Mais Blues Mais Funk....

 

Maroon 5


`
 Que le premier me dit que je ne suis pas ouvert ! C'est mieux que l'Eurovision...

 

vendredi, mai 17, 2019

Foreigner Rainbow 1978




A fuir ou à se dire je limite les dégâts de mon achat, ( il sort le BLU RAY uniquement du concert par la suite ), car  le CD est INAUDIBLE ! et je revends l'affaire.

Je m'explique :

Déambulant à la FNAC de Lille je tombe sur cette nouveauté à "prix réduit" comme ils le font bien dans cette officine,

je suis perplexe, un CD +  Blu ray d'un concert de 1978 remastered ( quoi est remasterisé ? le CD, je vois mal un film remasterisé....) 23 euros !

Bon je craque.  Erreur ! Même à 58 balais de chiottes on se fait avoir.

Mis à part de visionner le groupe initial de l'époque sur scène avec un son très moyen je ne vois pas beaucoup d'intérêt.

Verdict : A chier ! hormis la trace visuelle du concert.

J'ose même pas  vous mettre un audio.



samedi, mai 11, 2019

Nils Pacific Coast Highway



Dans sa jeunesse, après avoir écouté et copié des groupes comme Deep-Purple ou Led-Zeppelin, le guitariste natif de Munich s’est orienté vers la musique funk, mais à l’époque, les chances de devenir musicien à plein temps en Allemagne étaient plutôt minces, à moins de jouer de la variété pour figurer au Top40 ou de la Polka dans les bals de campagne (c'est lui qui le dit). Son passage à Los Angeles dans le milieu des années 80 fut pour lui l'occasion d'exprimer tout son talent, d'abord comme professeur de guitare, puis en tant que producteur, ingénieur de studio, compositeur de musique de films et enfin comme guitare rythmique de Rick Braun, George Benson et bien d'autres.

 

jeudi, mai 09, 2019

Jacle Bow



A nos sacrés voisins ! Ils sont forts.

 Cette formation Belge entretient ses racines  musicales 60' 70' au travers de leurs compositions, j'aime particulièrement ce titre.
Mais il y a d'autres bijoux !



 

vendredi, mai 03, 2019

Kingdom Come



Le petit mousse Serpens Albus a quitté le navire amiral, après avoir subit maintes agressions sexuelles de mes valeureux matelots, nous l'avons déposé sur le port à LE HAVRE pour qu'il se refasse une nouvelle santé, j' avais pensé le pendre à mon plus haut mat par les roubignolles et le mettre en festin aux poissons mais notre océan est déjà si pollué...

Bon, qu'il croupisse dans une sombre prison infestée d'excréments pourpres.

Passons à des choses plus constructives, voici une belle surprise, cet album date de 1997 et il ne sent pas le chlore,

MASTER SEVEN est une belle réussite.


 

lundi, avril 29, 2019

Jason Becker




No comment !


Jason Becker



C'est une qualité nettement au dessus du post de mon associé...

( dernier post de l'associé qui va bientôt avoir un chèque de solde de tout compte ), 

Qui se ressource auprès d'un has been depuis belle lurette et surtout depuis que ce dernier a décidé à un moment donné de mettre la clef sous le paillasson pour sortir des mièvreries pour sa nana...

Je ne parle pas de mon chien mais bien de Blackmore !

Le violet est la couleur par excellence des rêveurs, des personnes spirituelles plutôt que matérielles.

Bon ! Maintenant tu arrêtes ! et tu reviens à la réalité et à l'année 2019 !

 

dimanche, avril 28, 2019

Ritchie Blackmore's Rainbow : Black Sheep of the Family (Cru 2019)


Tiens ! et si on parlait d'un vrai guitariste ?

Pas un de ces escaladeurs supersoniques de manches (qui firent le malheur des années 90 et dont les spectres visitent -de moins en moins souvent- les bacs des disquaires...ça bouge encore...plus beaucoup (heureusement), non, un vraiment vrai...un qui ne confond pas vitesse et virtuosité (quoique), le héros de ma jeunesse, de mon adolescence et même de mes cheveux gris, le seul, le vrai, l'unique Ritchie Blackmore.

Blackmore qui a remis, il y a deux ou trois ans, dix pièces de 10 sous dans son Rainbow...expérience pas très convaincante (ah, cette section rythmique de championship!), semble décider à persévérer et nous livre en guise de nouveauté (si on peut dire), une relecture du "Black Sheep of the Family" de Quatermass, titre déjà présent sur le 1er album de l'Arc-en-Ciel qui date de déjà, 1975.

C'est plutôt réussi et renforce encore l'attente des fans de voir et surtout d'entendre un véritable album rempli de vraie nouvelle musique...ça viendra...ça viendra...



samedi, avril 27, 2019

Jason Becker




 CD sorti en 2018 suite à une campagne de financement pour la réalisation de cet album.

En synthétisant, enfin presque.

Il y a quelques années, ne trouvant pas de groupes qui me faisaient TILT j'ai pris la brèche de m'investir sur les guitaristes dit "shredders ", l'écurie gagnante à cette époque était la Major SHRAPNEL .

 On aime ou on n'aime pas... Je sais que mon associé Serpens Albus me tire des boulets rouges sur cette  époque de louvoiements, mais crotte à son cul ! J'assume !

Allez sur WIKIPEDIA pour connaitre le CV de l'individu, il continue à combattre une saloprie de maladie ! Cet album est réjouissant !

Aussi, je vous remercie de regarder ce documentaire sur you tube,

https://www.youtube.com/watch?v=Cf6fD2kQS68&t=246s



 

vendredi, avril 26, 2019

Toto : 40 Tours around the Sun (2019)


Un lecteur assidu de ces pages (et pour cause !) a, via la zone "Commentaires", contacté notre service Clients (0,35 cts la minute) pour se plaindre de la qualité plus que moyenne, disons douteuse, de mon dernier post...que le peuple est ingrat et c'est pas le président qui dira le contraire.

Revenons (et surtout moi!) à des paysages plus hospitaliers et parlons un peu du dernier disque en date - et c'est un album live ! - des magiciens de Toto qui nous racontent des histoires plutôt sympas et ce depuis plus de 40 ans.

En fan inconditionnel de Joseph Williams, je me suis jeté comme un affamé sur cette cochonnerie de digipack (je hais les digipacks ! ) qui en plus de deux CD, renferme également un DVD  de la prestation enregistrée chez nos presque voisins bataves.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que les vétérans tiennent encore sacrément la baraque et que ces dernières années ont  apporté, en plus d'une certaine patine, un niveau de qualité que le groupe n'avait jamais atteint auparavant...les mauvais coucheurs souligneront l'apport certain des nouvelles technologies et des nouveaux matériels et alors...sans un bon fond, tu  ne feras jamais une bonne sauce !

Le nouveau line-up, nouveau bassiste, nouveau batteur, nouveau choriste depuis le dernier concert auquel j'ai le plaisir de me rendre, et tout ce petit monde remplit parfaitement les trous laissés par les prédécesseurs et pourtant remplacer Simon Phillips, fallait oser.

La set-list est imparable et quel bonheur d'entendre une version live de "Lion", titre tombé du trop sous-coté "Isolation", unique album où le micro était tenu par le regretté Fergie Frederiksen, et sur lequel Williams pose parfaitement sa voix, comme sur tout le reste du disque d'ailleurs.

Inutile de préciser qu'on assiste à un défilé de "tubes" ou en tous cas de classiques tout au long de ces 120 minutes de pur rock'n'roll et qu'un concert de ce niveau poussera, même les plus casaniers, à sortir le nez de chez eux pour se rendre à leur Zénith local.


mercredi, avril 24, 2019

Cats In Space : Day Trip to Narmia (2019)


J'ai déjà eu l'occasion de dire tout le bien que je pensais de ces flibustiers de Cats In Space.

Leur musique, très marquée 70ies, savant mélange de rock et de pop - les références à ELO  jonchent leurs compos comme les feuilles mortes nos belles rues d'automne - avait gentiment réjoui mes oreilles avec des premiers albums particulièrement réussis.

J'ai plus de mal avec celui-ci !

C'est qu'avec le temps, les ambitions se montrent au grand jour et la chanson-concept qui clôt les débats (6 titres accolés pour ne faire qu'une saga), "The Story of Johnny Rocket" est particulièrement lourde à digérer...découpée en tranches, elle aurait sûrement été beaucoup plus efficace.

Le reste de la galette est heureusement beaucoup plus comestible et les 7 premières pistes se révèlent être au niveau des opus précédents.
"She Talks Too Much" a des saveurs royales et la guitare vous fera instantanément penser à celle de Brian May, les arrangements mixant les parties orchestrales et les couplets plus poppy vous feront lever de votre siège, si toutefois vous êtes assis au moment de l'écoute...si vous êtes debout, ce sera plus difficile bien sûr !

5 étoiles à "Hologram Man" qui est pour moi, le vrai moment fort du paquet.

Même si je le classe bon dernier dans la (courte) liste des albums de Cats In Space, "Day trip To Narmia" vaut quand même un vrai détour , ne serait-ce que pour remercier le groupe de nous envoyer régulièrement de ses nouvelles ...et de l'espace, c'est pas forcément si facile.



mardi, avril 23, 2019

Styx "The Mission" 2017



 Encore une sortie dont j'en avais pas la connaissance, décidément me mettre sur Qobuz me permet de combler les lacunes.

Bon, je présente pas STYX, ça serait une injure à vous les connaisseurs.

Je suis toujours méfiant sur les nouveautés des vieux groupes...
`

Que le grand cric me croque ! Sans sel ni poivre...

C'est ciselé et cet album concept ne me déplait pas
du tout mais pas du tout.

samedi, avril 13, 2019

Ace Frehley Origins Vol. 1



 Voila à quoi sert Qobuz...

 A pélériner sur le site et se rendre compte que l'on est passé à coté d'une sortie d'un CD !

 2016, ACE FREHLEY amorce un début de compilation de ses titres de Hard rock qui l'on séduit,

Volume 1 !

 En espérant qu'il sort la suite car c'est du bon du frais et du goulu !

 Pour preuve, cette reprise de THIN LIZZY, un régal !

 J'ai craqué sévère !

  

dimanche, avril 07, 2019

Rory Gallagher - Shadow Play 1979

Version TGV de ce morceau légendaire qui me rappelle un de mes meilleurs souvenirs de concert : Son Live en plein air à MONTREUIL SUR MER dans le cadre du festival Cote d'Opale.

mercredi, avril 03, 2019

Birth Control



Cet album est réjouissant... Il y a des relents du Deep Purple mais made in Deutchland...

 Le 18 mars 2016, le légendaire Krautrocker Birth Control lance son premier album studio "HERE AND NOW" 46 ans après la sortie de leur premier album et 20 ans après la sortie de leur dernier album studio. L'album a été enregistré de la mi-2011 à la fin de 2013. En décembre 2013, près de deux mois avant sa mort, Bernd Nossi Noske a enregistré ses dernières parties manquantes pour la voix et la batterie, afin que les enregistrements puissent être terminés jusqu'à la fin de l'année. 2013.

Après la mort inattendue de la légende rock Bernd "Nossi" Noske, batteur et voix de BIRTH CONTROL le 18 février 2014, tout le monde était sous le choc - fans, collègues, groupe et la question soulevée était de savoir si le groupe pouvait continuer ?

Il a donc fallu un certain temps aux membres du groupe restants pour traiter ce très triste incident et poursuivre le travail sur l'album restant.

Mais avec HERE AND NOW, ils sont maintenant en mesure de présenter un album, qui transfère facilement le“ BIRTH CONTROL Sound ”en 2016 et certains experts, qui ont écouté  l'ont déclaré le meilleur.

 

jeudi, mars 28, 2019

dimanche, mars 24, 2019

Young Gun Silver Fox : AM Waves (2018)


Merci HRT !
Merci, Oh, Grand Batracien tricolore d'avoir, il y a un peu plus de 2 ans, posé entre mes deux oreilles avides le 1er album de Young Gun Silver Fox et d'avoir, par la même occasion (quelle efficacité ! ) embellit mon quotidien parfois bien tristounet, par quelques uns de ces moments magiques qui nous font dire que, finalement, tout ça sert peut-être bien à quelque chose...

Un disque à faire rugir Georges Lang et qui vous transporte immédiatement sur les avenues protégées de palmiers et baignées du soleil de la côte ouest des États Unis, la chevelure (je ne parle pas pour moi et ma boule à Z!) flottante et chaude, au volant de votre cabriolet pastel et zieutant hypocritement mais sûrement sur des blondes frisées et bronzées, perchées sur leurs rollers, leurs trésor cachées sous des shorts en jeans délavés...une certaine forme du rêve...la belle vie...son cliché au moins.

Bref, les deux compères remettent au goût du jour, cette musique douce et fluide qui a - et même en France, c'est pour dire, fait les beaux jours de la bande FM et aussi des petites ondes si l'on en croit le titre de l'album.

Aussi réussi que le précédent, replongeant avec bonheur dans ces années où Michael McDonald changeait le son des Doobie Brothers pour le transformer en usine à tubes, en une plus grosse machine à tubes, AM Waves sera le compagnon de vos bons et mauvais moments, tant le soft rock californien se plie à l'humeur du moment.

10 titres aussi faciles à écouter qu'a entendre, aussi doux et sucrés qu'un fraisier (un bon, bien sûr!) avec pour plots de crème chantilly "Underdog"- vidéo 1 -  son faux air d'Ambrosia et "Caroline" - vidéo 2 - et son petit air de Gilbert O' Sullivan.

Pour les amateurs, c'est aussi et surtout sorti en vinyl, mais, sans le CD offert comme sur le premier opus...la griserie du succès, sans doute.




jeudi, mars 21, 2019

Eric Clapton - Pilgrim



Je ne suis pas un fan, un inconditionnel de Clapton, pour preuve c’est le 1er post.

Il faut reconnaître que ce n’est pas un manchot de la 6 cordes…

Et qu’il montre une réelle maitrise, ce n’est pas pour rien qu’on le nomme Slowhand God.

Je pense que cet album fut sorti après le décés de son père…

Mais je me répète, je connais pas trop sa carrière. Cela dit c’est un album assez cool à écouter.

Une mention Five Stars à Pilgrim, titre de cet opus que j’adore !

 

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai