Ma liste de blogs

dimanche, août 02, 2015

Daemon



Alors la, mon Groniard Serpens Albus va saliver. ( attention à sa salive ).

Mon Brubru de la Corse également, confer/ on parle d'un de ses descendants.

Mon Ranx Xerox va encore me poser la question : Mais ou tu trouves ces salopries ?

Mon Rockin' à pédalages de Bretagne qui va s'offusquer !

Et le reste de la bande qui arpente ce site sous Burka.



Voici un groupe des 70 ' qui aurait pu faire de l'hombre à Deep Purple, mais on les a gazé vite fait
bien fait. Un underrated Group.


samedi, août 01, 2015

Gillan / Glover : accidently ON PURPOSE


"C'est peut-être le meilleur album que j'ai jamais enregistré..." : C'est en ces termes un peu étonnants que Ian Gillan parle de accidently ON PURPOSE, l' album qu'il nous propose, en 1988 et en duo avec son vieux complice Roger Glover.
Mis à part cette phrase qui peut sonner un peu bizarrement aux oreilles de l' OP (Orthodoxie Pourpre = congrégation dont les membres dotés de cerveau taillés dans un silex privé de ses qualités pyromaques et dont seul le ciseau à froid accompagné du marteau de Vulcain  peut un tantinet  ébranler les certitudes élevées au rang de dogmes : ndlr!), il faut bien avouer que cet album a un petit quelque chose, peut-être pas de magique, mais pour le moins d'intéressant.

video

Après l'arrêt précipité de la tournée House of Blue Light , consécutivement à la fracture de la main de Ritchie Blackmore, les deux compères décident d'occuper leur oisiveté retrouvée en enregistrant le disque qu'ils avaient toujours voulu faire et retravaillent les chutes des derniers travaux  studio de Deep Purple, qui ne correspondaient pas au registre habituel du dinosaure.
Ici pas de grandes démonstrations techniques, pas de riffs incandescents, pas d'envolées lyriques et parfois mégalos, juste quelques chansons sans trop de prétentions et dont la seule référence est le bon vieux rock'n'roll.

video

Précédé des deux excellents singles She Took my Breath Away et Dislocated, l'album ne fut pas un grand succès commercial, lâché par une maison de disques (Virgin !) qui ne misa pas un kopek sur l'affaire sans en avertir les artistes qui se débattirent avec leurs propres moyens pour en assurer la promotion :plusieurs passages télé (pas toujours très glorieux !) et rafales d'interview.
Quelques titres trouvèrent leur place dans les charts et la reprise de Lonely Avenue trouva même sa place dans la bande originale de Rain Man, carton cinématographique avec Dustin Hoffman et Tom Cruise.


Seuls les fondus attendent impatiemment une suite à cet album et , régulièrement, Ian Gillan et Roger Glover sont interrogés sur la question.
Big Ian, dont on connait l'humour, fait quasiment toujours la même réponse : "Avec Roger (ça rend bien moins bien en français, non ?), nous en parlons  souvent et qui sait ce que le futur nous réserve...".

 

Par pur plaisir, je viens de me lancer dans la traduction de Child in Time, autobiographie aujourd'hui partielle de Ian Gillan (parution 1993!).
Vu mon rythme habituel de travail, ça ne sera pas dans vos chaussettes pour la Noël, mais toutefois, si cela peut intéresser quelqu'un, l'envoi en sera gracieux et comme, nous serons tous à la retraite d'ici là, nous aurons tous largement le temps de nous  pencher sur cette lecture que je n'hésite pas déjà à qualifier d'essentielle !

vendredi, juillet 31, 2015

Black Cat Bones



Bon on va dans les années 70' puisque dans ces " vacances" tout marche à vau-l’eau... Un petit album, très peu connu mais de bonne facture. J'arpente de nouveau les pentes des petits volcans du hard en espérant...

 

mardi, juillet 21, 2015

samedi, juillet 18, 2015

Jason Bonham Band




C'est Ranx Ze Vox qui tient un excellent blog ( http://ranxzevox.blogspot.fr ) qui m'a donné l'idée de poster.
HEART était un bon groupe sympa, Bonham a eu l'idée de demander la participation d' Ann Wilson à ce show sur une reprise de Led Zep.
Elle a du coffre !


lundi, juillet 13, 2015

Red Zone Rider


 Je trouve que Vinnie Moore est moins présomptueux sur ce gang, un peu comme moi, il s'assagit.

 

samedi, juillet 11, 2015

BullShit ! TROJAN HORSE




C'est un Trojan Horse Canada Dry, il faut se rappeler qu'il a contribué comme vocal sur un morceau de SLASH.

Et puis c'est pour répondre de façon amicale à mon associé sur le post précédent.

...fumier de la....



Steve Walsh - Streets


A l'heure à laquelle, Steve Walsh vient, pour la seconde fois, de tirer sa révérence de Kansas, il  a semblé bon,  voire judicieux  à notre rédaction de revenir sue l'épisode Streets.
Ne restait plus qu'à décider qui allait se coller à l'exercice. Les discussions furent animées jusqu'à ce qu'on me rappelle que j'étais le moins ancien dans le grade le moins élevé et que donc...
Walsh est certainement (avec Kerry Livgren) le membre le plus emblématique de Kansas et il a posé sa voix sur les hits du groupe que sont Dust in the Wind et Carry on your Wayward Son. Son timbre si caractéristique, toujours à la limite de la rupture, joliment graveleux et mâle a grandement contribué à donner à la musique du groupe sa couleur reconnaissable entre toutes.
En 1981, au moment de donner un successeur à Audio-Visions, les dissensions apparurent entre Livgren et Walsh sur la direction musicale à apporter au groupe, désaccords qui aboutirent au départ du chanteur (et claviériste).
Kansas le remplaça par l'excellent John Elefante, produisit deux autres albums , baignant dans le "christian rock" prôné par le guitariste, plutôt corrects , mais inégaux : Vynil Confessions et Fight Fire with Fire, avant de mettre (provisoirement) la clé sous le tapis en 1984.


Loin de ses camarades de jeu habituels, Steve Walsh ne va pas rester les deux pieds dans le même sabot (je suis de retour avec la ferme intention de placer un maximum de lieux communs et de proverbes inusités et franchouillards dans ma prose...si je veux entrer à Libé, faut que je m'y mette toute de suite !) et préparer subrepticement voire insidieusement son retour dans sa compagnie d'origine, retour triomphal et omnipotent, Livgren s'en étant allé, qui sera effectif dès 1986 avec l'excellent Power, aux côtés de Steve Morse, alors futur axeman du Pourpre, de Billy Greer à la basse, autre transfuge de Streets.

video

Côté musique, sans avoir pour autant mis un mouchoir (2!) sur ses ambitions, Steve Walsh déploie avec Streets, un rock très FM , loin des univers développés par Kansas, hantés par les elfes et créatures de toutes sortes; un rock taillé pour les radios et les virées en 4/4 du samedi soir, la canette de bière soigneusement enveloppée dans un sac de papier, les vitres baissées, le tuner à fond, avec une blonde et les lourdauds  de potes entassés dans l'habitacle.
Cette nouvelle orientation lui permettra de garder le contact avec le succès et de retrouver, auprès de ses anciens compères, une légitimité qui l'autorisera à assurer le leadership de Kansas pendant près de trente ans.


De son côté, Kansas a déjà remplacé Walsh par l'ancien vocaliste de Shooting Star, Ronnie Platt, et a annoncé être décidé à entrer en studio plus de 15 ans après la sortie de son dernier album original...pas sûr que cette nouvelle, quoique intéressante, me pousse à investir dans ce futur nouveau disque...un peu déjà orphelin, sans doute, du charismatique chanteur...

video

vendredi, juillet 10, 2015

Ernie & The Automatics


 j'ai jamais compris pourquoi BOSTON sortait des albums aussi espacés dans le temps, beaucoup de journalistes du Hard soulignaient que la raison résidait dans le soucis de sortir un album parfait,

d'autres disaient " normale !
Ce sont des musiciens de studios"...

Si quelqu'un a une réponse à mon interrogation.

 

lundi, juillet 06, 2015

The Aristocrats


 Bande de petits veinards !

The Aristocrats ont sorti leur troisième album à la sauce... J'allais dire mexicaine, mais je me dis peut être andalouse ? pas tartare cela est sur !

Enfin on est sur le grille !

Sortez vos barbecues ! Sur les traces des précédents albums Guthrie Govan nous livre du Zappa à la sauce...

dimanche, juillet 05, 2015

Dimino


Cela me fait toujours plaisir que des "vieux croutons" reviennent à la surface.
Certes nous sommes loin du registre du légendaire groupe ANGEL, sponsorisé par KISS à l'époque. Mais mon vieux pépère a encore une sacré voix.

vendredi, juillet 03, 2015

dimanche, juin 28, 2015

Whiplash


 Entre Karaté Kid & Full Métal Jacket ce film est construit d’une telle façon que vous êtes scotchés du début jusqu’à la fin, avec un beau final.

J’ai découvert Buddy Rich assez tardivement, au travers de recherches sur le parcours de Neil Peart (drums de Rush).

Je suis très en colère contre Ranx Ze Vox qui ne m’a jamais parlé de ce film !
« C’est bien beau de me mettre dans ton groupe mais partage les bonnes infos bordel ! »

 Plus sérieusement, ce film est une pépite, il faut le visionner. Je vais peut être me mettre à la batterie plutôt qu’à la six cordes…
 

mardi, juin 23, 2015

Larry Miller


Allez ! Je pisse dans le purin et j'affirme mon coté Blues de l'instant présent.
Il y en a marre ! Marre de cette absence de nouveautés, et donc, je repars sur les sentiers pentus de mes volcans, assez 'old" sauf que là, c'est plus récent. 2010 !
Certains diront que ça tire sévère sur Gary Moore.
Moi je dis que c'est bien ficelé, certes GM n'est pas loin, mais c'est de la bonne compos. 
Et puis peau de zob !
Je met les posts que je veux !



dimanche, juin 21, 2015

68-75





Je vais vous avouer je ne suis pas en grande forme ce week end, j'ai la tête dans le cul et un rien m'irrite l'épiderme. Je ne suis pas de bon poil.
Bon, passons mon humeur, voici un groupe d' Atlanta, non signé par une major à ce jour, seul CD BABY se lance dans l'aventure avec Stay On The Ride sinon 2 minis Lp sont sortis dans l'anonymat le plus complet mais vous pouvez les télécharger sur Itunes. com j'ai bien dit .com !
Personnellement, je le met en voiture pour me rendre au boulot, ce qui veut dire que l'on n'est pas en extase mais on arrive au taff serein et sans sueur en dessous des aisselles.





jeudi, juin 18, 2015

Albany Down






Un peu de sang frais dans le British Blues Rock !

Tiens cela me rappelle une blague :

Lors d'un séminaire de vampires, 3 vampires se rendent dans un troquet pour pour boire un coup.

Le Barman s'approche et demande, " que puis je vous servir Messieurs ? "

Le 1er vampire passe la commande, " un bol de sang chaud "

Le second passe la commande, " Un bol de sang chaud"

Le troisième vampire passe la commande, " Un bol d'eau chaude",
et il sort un Tampax et s'adresse au barman :

" je préfère les infusions ".

** Vous pouvez vous abonner au blog gratuitement et vous aurez accès à toutes les blagues hilarantes, certaines, provenant de mon associé sont classées X, mais votre inscription est
anonyme**

 

dimanche, juin 14, 2015

Blackfoot





Je souhaitais décalaminer mes tympans.
Je voulais écouter un bon live, bien lourd, rapide, poisseux.
Période souhaitée, les années 80'.
Type de son, Rock Sudiste.
Une grande gamelle au niveau vocale et profusion de guitares.
Avec une nostalgie de ces groupes qui ont disparu.
Bin voila ti pas qu'un sombre label nous sort cette pépite ??
Presque aussi intéressant que le Live Officiel !
Enjoy it !




samedi, juin 13, 2015

John Miles


 Il a été membre de groupes tels que « The Influence » dans lequel jouaient également Paul Thompson, futur batteur de Roxy Music, et Vic Malcolm, futur guitariste avec Geordie, et de « The John Miles Set » avant d'entamer sa carrière solo en 1971. Durant les années 1970, il a sorti dix-huit 45 tours et quatre albums dont Rebel (1976), Stranger In The City (1977) et Zaragon (1978). Il a connu plus de succès avec ses 45 tours. En plus du titre Music, il a également culminé dans les hit parades avec des titres tels que Highfly (1975), Remember Yesterday (1976) et Slow Down (1977). La plupart de ses chansons ont été coécrites avec son bassiste Bob Marshall. Miles s'est produit avec Tina Turner, remplaçant au pied levé Bryan Adams lorsque ce dernier ne pouvait la rejoindre pour leurs duos. Miles est également souvent présent vocalement sur les albums d'Alan Parsons Project. Durant les années 1980, il a continué d'enregistrer des disques et de se produire sur scène. De la fin des années 1980 jusqu'au milieu des années 1990, John Miles a été le directeur musical de Tina Turner sur différentes tournées et a joué sur quelques-uns de ses albums. Il a également joué de l'orgue Hammond sur l'album Night Calls de Joe Cocker sorti en 1992. Aujourd'hui, il continue de composer de la musique qu'il considère toujours comme son « premier amour ». En 2002, il a sorti un DVD intitulé John Miles - Live In Concert. Wikipédia

Bullshit ! Trojan Horse



BullShit ! Un Trojan Horse sur mon blog ?!


vendredi, juin 12, 2015

Pat Travers




Je suis exténué ! En formation sur Paris pendant 2 jours à Montparnasse j'ai ingurgité un programme qui équivaut à une année de Fac ! Au soir je prenais mes Dolipranes avec de la DUVEL à un prix exorbitant pour une 33cl  ! Mais il fallait impérativement que je retrouve mes racines Flamandes pour encaisser le choc.
Dans l'hôtel je me suis connecté sur la WIFI vers 1h30 du matin car je crevais de chaud, pas de climatisation pour une piaule à 190 euros la nuitée !  Si tu ouvres la fenêtre tu crois que t'es sur une piste de la Formula one. Je rage.
M'enfin !
J'ai rattrapé le sourire en écoutant cela :


My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai