http://ranxzevox.blogspot.fr

dimanche, septembre 13, 2020

Les Actrices : Anny Duperey

 Bien plus que le cinéma, ce sont les actrices que j'aime.

- Vénusine, séduisante naïade dans "La Brigade des Maléfices".

- Arlette, femme entretenue mais aimée dans "Staviski".

- Agathe, femme désespérée car trompée dans "Les Malheurs d'Alfred".

- Charlotte,libertine assumée dans "Un Éléphant, ça Trompe Énormément".

- Carole, médecin libérée dans "Le Grand Pardon".




Voici listés, quelques uns des rôles dans lesquels Anny Duperey m'a séduit.

Une classe indiscutable, une silhouette longiligne qu'elle déplace sans en faire trop et un visage orné d'un sourire irrésistible et juste assez mystérieux pour intriguer.

Dommage que le cinéma l'ait un peu oubliée ces derniers temps, ses rôles à la télévision prouvent que la magie est toujours là.

Zone 45 : Rockets - Fils du Ciel (1976)




 Une plongée dans la montagne de 45 tours qui ont cohabité, certains y sont encore, sur les rayonnages de mes différents refuges.
J'aime beaucoup les 45 tours, au point de me briser le dos à me baisser dans les cartons plus ou moins attirants qui le plus souvent, raclent le pavé des vide-greniers...encore ce matin.
Beaucoup de monde doit encore se souvenir de ces 5 extraterrestres descendus sur notre bonne vieille planète au milieu des années 70. Faut  dire qu'à cette époque, les artistes qui qu' ils fussent et quelque soit leur discipline, fréquentaient toutes les émissions Grand Public...je me souviens d'avoir vu "Rockets" chez Danièle Gilbert !  
On les voyait venir de loin, la boule à Z,peinturlurés argent de la tête aux pieds et portant des costumes sci-fi, comme on se les imaginait alors.
"Rockets" est un groupe de légende à l'histoire interne plus qu'agitée, entre changements de personnels multiples et exil transalpin définitif  , succès relatifs - il casseront toutefois, la baraque avec une reprise de "On The Road Again" de "Canned Heat" (ci-dessous en "bonus"- et grandiloquence moquée.
Ils n'en demeurent pas moins  les pionniers inspirateurs de la scène électro française, toujours considérée comme une des meilleures du monde.
Un énième équipage it-alien, sans aucun des membres originaux tourne toujours en orbite.
Tout ça pour dire que "Fils du Ciel" / "Future Women" - le groupe mixait les titres en français et ceux en anglais.On limite, bien à tort d'ailleurs, le titre d'un 45 tours à sa face A - a fait le bonheur de ma première platine à tel point que si je remettais la main dessus dans un des fameux cartons dont j'ai parlé plus haut, j'irais bien y mettre une p'tite pièce dessus.
Je ne boude pas mon plaisir en partageant avec vous, le texte de cet hymne, peut-être pas visionnaire mais pas franchement déconnant non plus !

Le dieux venus sur leur chars de feu
Les yeux brillants comme de diamants
Un corps sidéral
Vêtu de métal
Fils du ciel.
Nous sommes les fils du ciel
Les maîtres du temps et de l'univers
Survolent les villes de notre terre
Vous, vous les verrez
D'un monde détraqué
Fils du ciel.
Nous sommes les fils du ciel.
Nous sommes les fils de dieux
Venus purifier votre terre.

Fils du Ciel

Future Women

On The Road Again

vendredi, septembre 11, 2020

Antipasti : Ace Frehley 's ORIGINS VOL.2 = Space Truckin (Deep Purple)

 


Ah, le malin ! Ah, le fourbe !

Avoir choisi un des titres emblématiques du Pourpre  pour aiguiser mon appétit et me pousser à retourner et à secouer mon cochon tirelire, le 18 septembre prochain pour enrichir mes étagères, pourtant déjà bien garnies de son futur album, était bien trouvé... mais inutile...j'aurais acheté quand même.

Le rendu de "Space (Ace) Truckin'" par l'ex-kissman ne marquera pas d'une pierre blanche la longue et tourmentée route du rock'n'roll, mais, à une époque (et heureusement !)  à laquelle la nostalgie tient lieu d'antidépresseur, voilà une pilule qui n'aura aucun mal à passer...




lundi, septembre 07, 2020

L'Amour des planches : Les Aventures du Commissaire San-Antonio


 

Aux temps bénis de la France Giscardienne, HRT et moi dévo-rions «Les Aventures du Commissaire San-Antonio».

Nous n’ étions jamais assez repus de ces «Fleuve Noir», aux couvertures souvent tendancieuses, selon nos parents, mais, jamais suffisamment salaces à nos propres goûts.

Nous discou-rions des heures sur les élucubrations humoristico-policières du plus beau flic de France, sur les saillies (au propre comme au figuré) de l’inspecteur principal Bérurier et sur la «Gitane Maïs» de l’inspecteur Pinaud.

Nous répétions à l’infini les calembours extraits de ces pages, nous en attribuant souvent la paternité.

En plus des formats de poche, et chez le même éditeur, existait une série de BD, librement inspirée de l’oeuvre originale de Frédéric Dard , signée par son fils pour les dialogues et Henri Desclez, un temps, rédacteur en chef chez «Tintin» pour les dessins.

7 volumes en tout et pour tout, sortis des presses entre 1972 et 1975 et qui vont du très bon – San-Antonio en Écosse – au franchement mauvais – San-Antonio Crusoé.

Les 7 tranches se dressent nostalgiquement sur une des mes étagères.

J’ai récemment découvert qu’une nouvelle série était en production depuis 2018...il y avait eu d'autres tentatives entre les deux.

Sous le crayon et le porte -plume de Michaël Sanlaville, deux aventures beaucoup plus proches de l’univers original, tant par la verve des dialogues que par la qualité d’un dessin qui n’était pas la force principale des planches des années 70.

Un seul reproche à ces nouveautés: la tête de jeunot dont Sanlaville a affublé le célèbre commissaire que tous imaginent bien plus mûr! Sur ce point, Desclez gagne haut la main!



1972 – 1975: Édition «Fleuve Noir»

- San Antonio en Écosse.

- Olé! San-Antonio.

- San-Antonio fait un Tour.

- San-Antonio chez les Grecs.

- Marie-Marie en Tyrannie.

- L’Histoire de France de Marie-Marie.

- San-Antonio Crusoé.



2018– 2020
: Édition «Casterman»

- San-Antonio chez les Gones.

- Si ma tante en avait.




samedi, mai 09, 2020

samedi, avril 11, 2020

samedi, mars 07, 2020

Blue Öyster Cult



 40th Anniversary - Agents Of Fortune - Live 2016, qui est sorti ce 6 mars 2020 . La pochette est de Stan W Decker.


jeudi, février 27, 2020

Ozzy Osbourne Ordinary Man



 FORMIDABLE ALBUM ! Composé en quelques jours avec  sobriété (SIC), Du très bon Ozzy, Great Réserve 71 years of age.

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai