http://ranxzevox.blogspot.fr

samedi, avril 10, 2010

Pour les nostalgiques de la ducasse d'Emile Rimbaud

Pour Dorothée B.


5 commentaires:

Serpens Albus a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Serpens Albus a dit…

T'aurais pu (au moins) faire un commentaire sur le célèbre stand de tir "Chez Léon" !!!

Hard round Tazieff a dit…

Mon grand père paternel, communiste à 200 %, avait embrigadé mon père dans une grève de mineurs qui se termina par le licenciement du grand père et de mon père...
Le Stand de tir s'appelait " Stand de Tir Roger C..Q" du nom de mon papa qui pendant cette grève a trouvé ce business pour faire bouillir la marmite, et ceci grâce à ma maman, fille de forains dont le papa tenait un "casse gueule". Le "Gros" Léon était l'ami de ma tante Lorraine, sa soeur s'appelait Alsace...Dois je parler des facéties déplacées du " Gros" Léon...Mon grand père comme mon père furent réembauchés aux Houillères, l'un termina sa vie à 37 ans, Porion certes mais mort au "fonds" et l'autre termina sa vie en 1980, chef Porion.

Serpens Albus a dit…

Je me souvenais des rapports privilégiés que tu entretenais avec Léon (je me souviens aussi de l'endroit où le stand était toujours installé - Dos au monument aux Morts à l'emplacement de l'actuelle rocade)...mais j'avais oublié l'histoire édifiante qui se cachait derrière tout cela...Peut-être, ne me l'avais tu jamais contée ?

Hard round Tazieff a dit…

Oui, en effet, tu n'as jamais su l'histoire et c'est normal car je l'ai appris bien des années plus tard...

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai