http://ranxzevox.blogspot.fr

dimanche, mai 15, 2022

RONNIE ROMERO : RAISED ON RADIO (2022)



Pas pire qu'autre chose pour passer un dimanche après-midi pluvieux !

Un album de reprises (concept plutôt dans le vent, en ce moment !) par une des grandes révélations vocales hard rock de ces dernières années...des Gratteux de première bourre se l'arrachent...pire se le partagent !

Rien de révolutionnaire là-dedans comme la quasi totalité des productions de la Teams "Frontiers Records" qui recyclent, à grands renforts de schredders, bon nombres de classiques des temps glorieux.

Romero fait le job...plutôt bien...un poil d'accent hispanique parfois prégnant; sa performance sur "I was Born to Love You" de la Reine Mère, sent plus les Ramblas que les brumes britanniques - ceux qui trouveront cette démarque un tantinet déplacée pourront se plaindre à la boîte postale habituelle.

De très bons moments et pas qu'un : "No Smoke without a Fire" de Bad Co est plutôt réussi, "Play the Game Tonight" de Kansas bien troussé, "Carolina Country Ball" d'Elf, respectueux, "Girl on the Moon" de Foreigner, intéressant, mais chargé et enfin "Since I've Been Lovin' You", du Dirigeable tout à fait succulent !

2 gros "beurks" (à mon humble avis!) : "Gypsy" d'Uriah Heep où l'Hammond grandiloquent de ken Hensley a été remplacé par des six-cordes bourratives et "All Along the Watchtower" de Bob Dylan qui ne méritait vraiment pas, le traitement qu'on lui a infligé..."Pardonne-les, Seigneur, ils ne savent pas ce qu'ils font!"

Bilan : un autre 58/42%, un peu moins inquiétant que l'autre quand même.

Bon, je vais sortir le dernier "Graham Bonnet" de son cellophane, m'installer dans le rocking-chair et passer à autre chose...faut bien que vieillesse se passe.



Aucun commentaire:

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai