http://ranxzevox.blogspot.fr

mercredi, avril 24, 2019

Cats In Space : Day Trip to Narmia (2019)


J'ai déjà eu l'occasion de dire tout le bien que je pensais de ces flibustiers de Cats In Space.

Leur musique, très marquée 70ies, savant mélange de rock et de pop - les références à ELO  jonchent leurs compos comme les feuilles mortes nos belles rues d'automne - avait gentiment réjoui mes oreilles avec des premiers albums particulièrement réussis.

J'ai plus de mal avec celui-ci !

C'est qu'avec le temps, les ambitions se montrent au grand jour et la chanson-concept qui clôt les débats (6 titres accolés pour ne faire qu'une saga), "The Story of Johnny Rocket" est particulièrement lourde à digérer...découpée en tranches, elle aurait sûrement été beaucoup plus efficace.

Le reste de la galette est heureusement beaucoup plus comestible et les 7 premières pistes se révèlent être au niveau des opus précédents.
"She Talks Too Much" a des saveurs royales et la guitare vous fera instantanément penser à celle de Brian May, les arrangements mixant les parties orchestrales et les couplets plus poppy vous feront lever de votre siège, si toutefois vous êtes assis au moment de l'écoute...si vous êtes debout, ce sera plus difficile bien sûr !

5 étoiles à "Hologram Man" qui est pour moi, le vrai moment fort du paquet.

Même si je le classe bon dernier dans la (courte) liste des albums de Cats In Space, "Day trip To Narmia" vaut quand même un vrai détour , ne serait-ce que pour remercier le groupe de nous envoyer régulièrement de ses nouvelles ...et de l'espace, c'est pas forcément si facile.



1 commentaire:

Hard Round Tazieff a dit…

Heu... Ca me transcende pas trop,
Peux tu nous offrir des post de qualités ?
Je te signale que tes piges me coutent une fortune !

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai