http://ranxzevox.blogspot.fr

dimanche, mars 17, 2019

Last in Line - II


Aux temps bénis mais obscurs de notre glorieux Moyen Age, sûr que tous les membres de Last in Line, auraient bels et bien finis, purifiés par les flammes aimantes du bûcher...et ils l'auraient bien chercher...ça ne parle (presque) que de fantômes, (mauvais) esprits, soleil noirs et autres filtres maléfiques assurément baignés de bave de crapaud (non, ce n'est pas une perfide allusion!), brouillés de cheveux de pendu et surveillés par des chats plus noirs que le plus noir boulet de charbon.
Créé par les membres originaux de Dio, dont le très regretté Jimmy Bain, pour goûter à l'éternelle jeunesse et rendre hommage à une bien envahissante légende, les gars se sont pris au truc et quand le Def Leppard de Vivian Campbell leur en laisse le temps, ils nous sortent un disque et font quelques dates live pour combler l'emploi du temps.



Autant le dire tout de suite, je ne suis guère emballé par ce deuxième opus qui, bien que démontrant à chaque minute la virtuosité et la qualité des zikos, ne sort guère de l'amas de productions vintage rock qui pullulent en ce moment.

Bien qu'évidemment absent (et pour cause!), Ronnie James Dio plane sur l'ensemble tant l'ambiance générale reflète encore son univers de légendes et de maléfices.
Au micro, Andrew Freeman tient la maison sans faire oublier totalement son maître, mais sa voix puissante est intéressante, mais gagnerait à changer parfois de registre.

Rien à jeter dans ce creuset bien produit, mais rien non plus de vraiment inoubliable.
Un bon disque, quoi ! parmi tant d'autres...



Aucun commentaire:

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai