http://ranxzevox.blogspot.fr

samedi, février 02, 2019

Inglorious : Ride to Nowhere (2019)


Troisième album pour "Inglorious", déjà promu sur ces pages par le Batracien Directeur Général.

Le groupe, qui a été souvent décrit comme l'attraction numéro 1 du hard rock britannique de ces dernières années, avait déjà réalisé un coup de maître avec son précédent opus, sobrement intitulé "Inglorious II" trustant la première place des charts de sa catégorie.

Et bien c'est encore bien plus mature que nous reviennent les perfides anglais, tant au niveau des compos que de l'interprétation, signant ce qui sera une des très belles surprises de cette année nouvelle.
Dès les premières notes, on sait déjà que le plat sera lourd à digérer, tant les premiers os sont déjà bien gras et dégoulinants de sauce bien goûteuse...
Ça rentre bien dedans, les riffs sont acérés et riches et placés sous la protection bienveillante de Nathan James qui se révèle de plus en plus excellent chanteur, une sorte de Coverdale des années 2000, pour vous dire si je suis impressionné !

Tiens, en parlant de Coverdale, écoutez-donc "Tomorrow" et vous me direz si ça ne vous rappelle rien !

Mais, il ne faut surtout pas limiter  "Inglorious" à une pâle imitation des Anciens, aussi fameux soient-ils mais il faut en espérer, s'ils arrivent à limiter leur récente instabilité, encore de nombreuses années de réussite et de créativité...pour leur bonheur bien sûr, mais aussi pour le nôtre!




1 commentaire:

Hard Round Tazieff a dit…

Belle galette des rois à la frangipane...

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai