http://ranxzevox.blogspot.fr

dimanche, janvier 07, 2018

Creed (1978)


Tiens pour commencer cette année que je vous souhaite excellente, j'ai ressorti enfin, plutôt retrouvé une vieillerie dans mon grenier à disques. J'ai du acheté cela, il y a une trentaine d'années, dans un "bac à soldes" et n'en avais gardé aucun souvenir...p't'être que même je ne l'avais jamais écouté...bizarre, cette sensation fébrile face à l'inconnu d'un disque que j'aurais déjà pu faire jouer des centaines de fois !

La photo peu avantageuse du groupe au verso du 33 n'apporte guère d'indices; ça pouvait être du tout ou du n'importe quoi !

Face au danger, prends ton courage à deux mains, mon cousin et fonce...pose la galette sur le tourniquet, enclenche le bras articulé sur la surface immaculée (pas certain que cela se dise pour du noir - pas grave j'dirais que je poétise !), assis-toi dans le fauteuil aux bras si accueillants et tire sur tes genoux cagneux, la couverture à carreaux. 
Si le chat est dans le coin, t'auras bientôt plus chaud.

Ça craque un peu (comme tes genoux, tu sais ceux sous la couverture  !)...

...35 minutes de rock'n'roll...

Mais, dites-moi, c'est ce que c'est pas mal du tout !

Un mélange bien pris entre un AOR bon teint et un rock sudiste bien remuant. 
Deux guitares, une basse, une batterie et un orgue Hammond (j'ai pas l'oreille fine, c'est écrit sur la pochette !) habillent ce mélange détonnant qui me fait penser aux albums de "Target"" ou de "Cobra" du regretté Jimi Jamison...quelque chose de bien sympa à écouter, quoi !
9 titres, certes inégaux, mais parfaitement maîtrisés; le tout pour un album, qui, d'après la toile, ne s'est pas très bien vendu et n'a pas permis à Creed, de tutoyer ni même de vouvoyer le succès, mais qui peut occuper une honnête place d'honneur dans une collection de vinyls correctement rangés.

Trois excellentes pistes , "We're Gonna Make It", "Too Proud to Cry" et un "Firecracker" de derrière les fagots que je vous sers en dessert ci-dessous :



Aucun commentaire:

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai