http://ranxzevox.blogspot.fr

vendredi, janvier 27, 2017

Graham Bonnet Band : The Book (2016)


Tiens, en v'là peut-être un qui ne vous tombera pas des mains, ce soir, quand vous serez maternellement lové dans les bras accueillants de votre fauteuil, habilement placé à quelques toises de la cheminée bienfaitrice, nourrie et presque repue, de bûches bien sèches et bien riches.
Ça vous arrive de plus en plus souvent et pour être tout à fait franc et peut-être même rassurant, vous n'êtes pas seul !

Fan du "Graham Bonnet", époque Alcatrazz, louez l'Éternel, arrachez vos vêtements en signe d'expiation et offrez votre repas du soir au Grand Prêtre du Rock'n'Roll : Vous l'attendiez, il était annoncé, je vous l'annonce : Il est de retour !


video


Après bien des détours,un ou deux albums solo un peu déjantés et déjà quasiment oubliés,le voici de nouveau  bien entouré :et tout d'abord par "Jimmy Waldo" (Claviers), son ancien compagnon de chaîne, par une section rythmique efficace et mixte "Beth-Ami Heavenstone" à la Basse, "Mark Zonder" derrière les fûts et  par "Conrad Pesinato" qui porte la double casquette de guitariste et de producteur.

Vous avez le choix entre le double CD (dont 1 de bonus rempli de nouvelles versions de titres enregistrés par "Bonnet" au cours de ses passages plus ou moins rapides (mais réussis) dans "Rainbow", "MSG", "Alcatrazz", "Blackthorne" ou dans ses aventures en solitaire et un vynil qui ne contient "que" l'inédit.




A l'écoute des nouvelles compositions, une chose reste certaine : Bonnet reste un excellent vocaliste et un compositeur de Hard Rock de tout premier plan. La musique est typiquement "classic rock",  et sonne comme au meilleur des années 80. Les titres déménagent, sommes de mélodies mordantes, de riffs de guitare inspirés et de chœurs taillés au ciseau, toutes choses qui portent définitivement la marque de Graham Bonnet. Les meilleurs exemples s'entendent sur "Strangest Day", "Rider", "Earth's Child" ou encore le très juste "Welcome to my Home". On pourra regretter que ma majorité de l'album tape plutôt fort et que cela nous prive de la qualité du travail de Bonnet quand il s'attaque à des tempos plus modérés.


video

Le second CD se compose donc, de relectures de titres qui ont marqué la carrière antérieure de Bonnet .le groupe réussit la performance (pas évidente au départ) de donner un coup de fraîcheur à ce mini catalogue tout en en respectant l'esprit original et c'est avec un certain plaisir qu'on (re) découvre "All Night Long" , "Eyes of the World", "SOS" ou autre "Desert Song".
En vieux réac, comme vous me connaissez, inutile de préciser que ce CD est mon préféré des deux.


Bref, un bon achat à prévoir pour donner un nouveau coup d'accélérateur à votre nouvelle année...pas déjà le moment de commencer à ralentir  !

Vidéo 1 : Rider
Vidéo 2 : Into the Night

La prochaine fois : halte à la dictature des six-cordes !

Aucun commentaire:

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai