http://ranxzevox.blogspot.fr

samedi, décembre 31, 2016

Angels or Kings - Go Ask The Moon (2016)


Allez ! une dernière petite friandise avec ce bien joli album sorti, il y a , à peine deux mois, et dont on parle trop peu sur les fils étirés de la toile...

BAZ JACKSON , chanteur d'ANGELS OR KINGS est une bête ! pas au sens ethnologique du terme bien sûr, mais, ses performances vocales qui collent admirablement au rock FM produit par le groupe, le font passer d'exclamations typiquement Hard Rock ( "Ancient Fires" / "You better Pray" ) aux plus douces ballades ("When the Heart is Wrong") aussi facilement que vous, vous changez de bus, chaque matin, quand vous vous rendez au boulot .
A se demander, comment, à son âge (il semble bien plus près du mien que du vôtre), il ne soit pas parvenu à percer l'écran bien plus tôt (il était trop pur ou trop en avance comme dirait le Grand Charles - non, pas celui de Colombey, l'autre !).
Faut dire que ANGELS OR KINGS n'est pas un groupe de jeunes perdreaux. Ils avaient essayé de se lancer au milieu des années 80, mais sans rencontrer un autre succès que celui de l'estime que voulait bien lui témoigner, une base fans aussi éparse que fidèle.

Des titres comme "No Alibi" ou le superbe "The Nights don't Count" sont des archétypes de réussite AOR et la qualité des échanges entre les deux guitaristes TONY BELL & STEVE KENNY, enjolivés par les claviers du même KENNY raviront les amateurs de ce genre de repas, qui a au moins le mérite de ne pas trop peser sur nos désormais délicats estomacs.

video

Un petit bonus supplémentaire à "Heartbreak Railroad Company" , qui sous des airs de "déjà-entendu" restera, sans aucun doute, mon titre favori, tant que la galette tournera dans mon CDtophone.

ANGELS OR KINGS a sorti son premier album en 2014. Je ne le connais pas, mais, son successeur m'encourage à investir .Je vais le faire , mais ,pas avant, le tout début de l'année prochaine, ... vous me direz, c'est pas si loin que cela.




Aucun commentaire:

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai