http://ranxzevox.blogspot.fr

samedi, novembre 12, 2016

Joe Lynn Turner - The Sessions (2016)


Je sais bien que ce n'est pas, avec ce message, que je reviendrai dans les bonnes grâces du patron, mais je vais le tenter quand même.
Sans qu'il m'ait vraiment dit pourquoi, j'ai toujours senti une certaine réticence de sa part envers JLT.
Pourtant, celui-ci a côtoyé , pendant quelques années, celui qui était alors l'idole absolue de la Grenouille, à savoir : Ritchie Blackmore.

video

On peut certainement reprocher un tas de choses à JLT, et d'ailleurs les commentateurs amateurs ou professionnels du net, ne s'en privent pas : Ses airs de Diva, ses déclarations péremptoires et un peu mégalos peuvent énerver, c'est vrai, mais, question boulot, y'a pas grand chose à lui reprocher, il bosse beaucoup (trop ?) et généralement , plutôt pas mal...il traîne bien quelques boulets par-ci par-là, mais quelle rock star n'a pas la démarche alourdie par ce genre de fardeau...pas beaucoup... aucune...si vous avez un nom...déposez le à la consigne !

Je ne connais pas un seul artiste qui ait participé plus que JLT, à cette pléthore d'albums tribute qui envahissent les baks des disquaires et les étagères virtuelles des vendeurs à distance.
Tu meurs, t'as ton (voire tes) album ! Ton groupe se sépare, et vlan, tu y as droit ! Tu fêtes ta 10zaine, ça tombe même si tu n'aimes pas ce genre de gâteau...la douce mais, un peu dérangeante ère de le repentance et de la célébration...tous coupables, mais tous héros...un niveau de confort supplémentaire, quoi...une Roberval bien pratique pour nos consciences flemmardes.

video

Fin de la philosophie de comptoir et retour à la zik !

"The Sessions" est une compilation de diverses participations de JLT à ces fameux albums et là, il y en a pour tous les goûts : "Rainbow" (sic) , "Aerosmith", "Van Halen", "AC/DC", "Led Zep" "The Who", "Iron Maiden", "Queen " , même "The Doors" et quelques autres un peu moins reconnus.

Le chanteur est accompagné dans l'exercice par d'excellentes pointures, notamment au niveau des guitares à 6 cordes . 
Plutôt que de vous en faire une liste exhaustive (il est aussi à la mode, celui-là !), je préfère autant joindre une photo  de la back cover et n'oublier personne !



Turner est à l'aise sur quasiment toute la livraison, mais je mettrai sur le dessus du panier sa reprise de "Lunatic Fringe" de Red Rider (qui traite d'un sujet qui me tient particulièrement à coeur !) et la relecture du "Riders on the Storm" des Doors, tout aussi hypnotique et inspirée que l'originale.


video

Sorti  récemment sur un obscur label ricain, le disque se trouve facilement pour le moment. Les précédents me font dire que ça risque de ne pas durer trop longtemps; alors, si vous souhaitez vous laisser tenter, ne perdez pas l'occasion de passer une petite heure avec un chanteur qui connait son métier, qui vous énervera peut-être, sur certains titres, mais vous étonnera favorablement bien plus souvent que vous ne vous y attendez.

Vidéo 1 : Dance the night Away
Vidéo 2 : Riders on the Storm

La prochaine fois : Il est de retour  et on est bien content.

1 commentaire:

Hard Round Tazieff a dit…

Tu as beau faire ce que tu veux pour me faire apprécier le quidam mais rien ne se passe, pas un poil de mon bras ou d'ailleurs se soulève à l'écoute, je préfère Julien Doré à Turner.

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai