http://ranxzevox.blogspot.fr

dimanche, avril 03, 2016

Sweathog (1971)


Ne vous arrêtez-pas trop sur la pochette, vos esprits tortueux et torturés pourraient finir par y voir autre chose que ce que la décence, enfin de retour dans nos bonnes familles françaises, voudrait que vous y voyez !

Revenons donc, à la musique et BDD , que c'est bon de replonger nos naseaux frémissants dans un véritable album respirant les seventies. 
Que c'est bon cette rythmique gonflée et parfois même menée, par un bon gros orgue Hammond, comme on savait en jouer dans ces belles années.


"Sweathog" est un groupe américain qui compte deux albums dans ses états de service : le premier éponyme en 1971 et le second "Hallelujah" en 1972, tous deux chez CBS.
Je dois à mon super copain, "Plusgrandeshasard" de m'être procuré, à un prix raisonnable, le millésime 71, qui depuis, passe régulièrement, de ma platine à mes étagères à vinyls.



video
Sweathog : All I Ever Do

Ce qui fait l'intérêt de cet album, c'est son éclectisme. En effet, on y retrouve nombres de styles qui, même si la base est plutôt country rock (c'est ainsi que se classait lui-même le groupe!), rendent difficile un quelconque rangementdans mon armoire à fiches. J'ai des fiches sur tout  et tout le monde; les vôtres sont particulièrement renseignées.

Des titres comme "All I Ever Do" et "Runneth Over" me font penser au "Santana" d'alors (J'en soupçonne déjà qui ne seront pas d'accord, mais, le service des réclamations est définitivement fermé et de toute façon , je me fous de leurs avis autant qu'ils se foutent des miens!). "You Just Took the Ride" sonne comme du "Neil Young" pur jus à un tel point qu'un esprit chagrin (y'en a ! tenez, ceux qui vont penser que les titres cités plus haut ne ressemblent pas à "Santana" !) pourrait crier au scandale voire au plagiat et "Hallelujah" qui clôt l'album aurait toute sa place sur un album de "Uriah Heep", période "David Byron".
  
video 
Sweathog : Burned 

Que du pas mauvais, quoi ! 
et la grande certitude qu'il existent des milliers d'albums comme celui-là, tout prêt à nous embellir la vie et à nous sortir un peu plus de notre crade ignorance...tant de disques et si peu de temps....

1 commentaire:

Hard Round Tazieff a dit…

J'aurais dis la même chose, ca sent la mouvance Santana.

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai