http://ranxzevox.blogspot.fr

dimanche, mars 13, 2016

Pat Travers & Carmine Appice : The Balls Album (2016)



Et vlan !! Passing shot de revers et la balle tutoie la ligne adverse pour mourir près du tableau d'affichage qui s'illumine d'un provisoire 15-15 , service HRT à suivre.
C'est pas par mesquinerie (mon Dieu, non !), mais par pur professionnalisme que je réponds au dernier message de la grenouille directoriale.
En effet, je n'ai pas annoncé la sortie imminente du futur "Bad Company", comme je n'ai pas encore sonné les trompettes cuivrées qui résonnent déjà, mais bien trop tôt,de la venue au monde d'un prometteur nouvel opus de "Deep Purple".
Non, je vais vous parler d'un album, déjà sorti et dont la présentation revenait de droit (pour pas dire de devoir !) à une reinette dont je tais le nom afin de préserver ma sécurité matérielle et celle des miens. C'est pas que je sois particulièrement bien payé (les accords sociaux en place sont antérieurs au Front Populaire !), mais même si la courbe du chômage s'inverse (non, je déconne !), ce ne serait pas très facile pour un vieux serpent au venin tari de retrouver un job même à mi-temps.

video

En a-t'il passé des après-midi, l'HRT à dérouler en air-guitar, le légendaire "Live ! Go for what You Know" dans sa chambre d'adolescent, à travailler la posture de "Pat Travers" sur la pochette de "Putting it Straight", le pied posé sur un pédalier imaginaire, la "Gibson" à la main, et la tête rejetée en arrière !
Ce sont ces souvenirs qui m'ont poussé à acheter ce CD.

Tout cela pour dire, que pour ce "The Balls Album", oukilé le patron ?...J'en ai bien une petite idée...parti à Deauville, dans son cabriolet rital et , en ce moment même, en train de tirer sur son barreau de chaise, matant jalousement la fille de l'Est qui lui orne la main (ne pas inverser les verbes de ces dernières propositions !).

Associé à un autre vétéran en la personne de "Carmine Appice", "Pat Travers" nous présente ici une dernière livraison assez conforme à son travail habituel.
Au rock endiablé et "guitaristiquement" inondé des années 70 et 80, a succédé depuis 25 ans, un Blues Rock de bonne facture, toujours marqué par le label nord-américain, moins vif, plus posé, plus mûr, quoi!

14 titres sur ce disque, 13 compos originales et une reprise du "Never Gave You Up" de "Barry White", 14 morceaux qui n'apporteront pas grand chose au panthéon des deux musiciens, mais qui aident à passer un agréable moment avec quelques petites pépites comme le vénéneux "Taken" qui ouvre les hostilités, le très acoustique (surtout au début ! ) "Escape The Fire" ou le très Glam "Rock Me".

video

Le disque est sorti sur un label confidentiel californien, à se demander comment l'objet a pu atterrir dans les bacs d'un disquaire caennais...les mystères de la mondialisation...La production, un peu sourde et compressée choquera les puristes, mais n'écartera pas les amateurs.

Comme je le dis parfois : Surement pas l'album de l'année, mais un investissement, qui faute de rapporter gros, a peu de chance de voir son capital s'éroder...à acheter, en ce mois de mars, pas abondant en sorties et à remettre dans le lecteur de temps en temps, pour tuer une période oisive !

1 commentaire:

Hard Round Tazieff a dit…

Je l'aurais ! je l'aurais !
C'est la Maaf.

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai