http://ranxzevox.blogspot.fr

dimanche, décembre 06, 2015

Captain & Tenille : Love Will Keep Us Together (1975)


J'ai tellement de retard dans mes posts que je me sens, de plus en plus, pareil au Lapin Blanc d'"Alice au pays des Merveilles".

Pour reprendre contact avec la piste d'atterrissage, une petite bluette de mes années collèges.
C'est typiquement le genre de sucreries qui édulcore mes étagères à 33.
En 1975, il était impossible de passer à côté de ce titre, tant il était matraqué par toutes les radios qu'on appelait alors périphériques.
1er dans les charts du monde entier, Love Will Keep Us Together, a enchanté plus d'un bal volant et servi de brique de base à mes premières boums.


video

Maintenant, je pourrais vous demander de prendre un crayon, une feuille de papier et 4 heures de votre précieux temps, pour répondre à la question suivante : "Le bon single fait-il automatiquement le bon album ?", mais vous avez sûrement beaucoup mieux à faire dans les 240 minutes qui suivent et je serai bien ennuyé si vous arriviez à démontrer le contraire de ce que je vais écrire ci-dessous !
J'ai rarement vu un album se faire autant éreinter par les critiques sur le net !
C'est vrai que l'ensemble ressemble à un long échange amoureux entre les deux protagonistes, ponctué de ballades doucereuses et souvent monotones, sans beaucoup d'émotion ni de sentiment.
Il serait, toutefois, un peu rapide de tout jeter au container sans prendre la peine de se pencher les oreilles sur "The way I want to Touch You" ou autre "Disney Girls".

Immanquablement, on en arrive à penser aux Carpenters, sans retrouver, il est vrai, la magie et la finesse présentes dans le travail des légendaires interprètes de "Yesterday Once More"

En fin de compte, un album assez moyen qui n'a pour avantage que de nous ramener à une période que nous avons toute peine à oublier.

video

Bin alors, si c'était pour vous dire cela, est-ce que ça valait vraiment la peine de se fendre de cette médiocre chronique et surtout pourquoi ?
Pour deux simples raisons :
- La première est que j'ai lu la semaine dernière que Captain & Tenille venaient de divorcer. Ca va pas changer le monde, mais vu le titre de leur hit number one, y'a un peu de quoi sourire, non?
- La seconde, c'est qu'il faut bien se raccrocher un peu aux branches quand on tombe et que vu, le monde que nous allons laisser à nos enfants, une phrase qui dit que "c'est l'amour qui nous gardera unis", ça peut quand même faire réfléchir.

Aucun commentaire:

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai