http://ranxzevox.blogspot.fr

mercredi, décembre 24, 2014

Montrose - Mean (1987)


Vous ne trouvez pas qu'on a une vieille tendance à limiter la discographie de Montrose aux seuls deux albums dans lesquels Sammy Hagar tient le micro ?
Non? Si ! et bien on a grand tort.
Je ne vais pas consacrer ces quelques lignes aux deux disques (Warner Bros Presents... & l'excellent Jump On It ) sur lesquels Bob James remplace le Red Rocker (1975-1976) et entraîne le groupe vers un rock beaucoup  plus soft, flirtant allègrement avec le rock FM et allant jusqu'à caresser subtilement le rock progressif avec la sublime cover de Rich man et la pierre angulaire Merry-Go-Round.
Cette seconde formation mît discrètement la clé sous le paillasson.


En 1987, Ronnie Montrose souleva ce même paillasson, rouvrit la porte et fit entrer de nouveaux partenaites de jeux.
Mean a un goût de "reviens-y " et on plonge dans une atmosphère bien plus proche de la période Hagar que de la période James.
La musique y est définitivement binaire, basée sur les riffs de 6-cordes vitaminés (sans être toujours inventifs !), le tout en support d'un chant mélodique et puissant. Le micro est tenu par Johnny Edwards qu'on retrouvera, quelques années plus tard, sur le honteusement oublié Unusual Heat de Foreigner.


Tous les titres respirent les jams nocturnes et le tout , sans être transcendant, débouche quand même sur un honnête disque que toutes les bonnes oreilles découvriront avec plaisir.
Toutes ces qualités ne relanceront, certes, pas la machine , mais permettront à Montrose de clore définitivement sa discographie sur une excellente note, ce qui ne fût pas permis à tout le monde, loin s'en faut !


1 commentaire:

Bruno a dit…

J'ai toujours ce disque, quelque part, en 33 tours. Je m'étais précipité dessus à sa sortie, mais l'album m'avait un peu déçu (même si je l'écoutais de temps à autre). Étonnamment, la production n'était vraiment pas à la hauteur.
C'est bien le dernier album en tant que Montrose, le groupe ; toutefois, il y en a réalisé ensuite une demie-douzaine d'albums solo. Certains sont très bons.

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai