http://ranxzevox.blogspot.fr

mercredi, septembre 17, 2014

Alexis

Evoqué sur mon ancien blog , ré-écouté aujourd'hui, c'est vraiment bien !



Une curiosité, trouvée il y a quelques mois dans les bacs d'un dépôt-vente.
Je n'avais jamais entendu parler de ALEXIS avant ce jour que je ne qualifierai pas de "béni", mais j'en avais connu de bien pires avant celui-là !
La pochette du LP était plutôt sympa, un tantinet rock progressif style "Starcastle" , et la photo du groupe au verso faisait apparaître une bande de chevelus, propres sur eux-mêmes, vêtus de velours lisses, de chemises sombres ouvertes et sortant tous de chez un coiffeur qui avait du leurs faire un prix de groupe pour les 6 brushings consécutifs.
Bref, vu l'année de sortie, 1977, c'était soit un groupe disco blanc tendance "KC and the Sunshine Band", soit une étoile filante de plus dans l'histoire chargée du rock US.
C'est finalement la seconde solution qui fut la bonne : ALEXIS déroule un rock à la croisée de celui de "Angel" et de "Styx", le talent bien présent , mais l'imagination un peu en berne.
Eddie Ullibarri, le chanteur a une voix qui me rappelle parfois celle du regretté Guy Speranza.
Finalement, un bon disque (comme on disait avant) qui aurait pu faire l'unanimité des copains s'ils l'avaient découvert à l'époque.

video

video

1 commentaire:

Hard Round Tazieff a dit…

C'est vrai qu'il a un tantinet de fébrilité vocale du feu regretté chanteur de RIOT.

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai