http://ranxzevox.blogspot.fr

lundi, juillet 14, 2014

Glenn Hughes

Bon nous sommes en plein Juillet. Personne ou très peu dans la Casbah. Ceux qui se pointent sur mon blog arrivent en pensant qu’ils vont pouvoir visionner des vidéos X en free service et ils sont désappointés. Hard mais…. Rock ! Sachant que je n’allais donc pas recueillir un nombre important de lecteurs je me suis dis : Fais toi plaisir, balance un live de plus d’une heure que tu considères comme très valable. ( Mais des lives, il y en a pléthore. ) Je me suis dis : Post un live d’un groupe que t’aimes bien. ( Mais il en y a beaucoup de groupes que j’aime. ) Je me suis dis : Post une légende ou quelque chose qui se rapproche, quelque chose de fondateur. ( Mais ça regorge ! comment faire mon choix ? ) Je me suis dis : Nous sommes en 2014, une commémoration comme la guerre de 1914 ? Et là, déclic ! 20 ans ! Concert au japon au mois de mai 1994. Enjoy It !

7 commentaires:

Ranx Ze Vox a dit…

Encore un qui s'est bien foutu en l'air avec la coke, étonnamment il a survécu. Il a collé trois tonnes de funk dans Deep Purple qui du coup a enregistré les albums d'eux que je préfère (avec les tous premiers période avant Gillan qui sont des chef d’œuvres de psychédélique groove). Il a même réussi à faire des albums solo potables et parfois carrément recommandables.
Bref, bon choix.
Hugo Spanky

Bruno a dit…

Ce live là m'avait un peu gonflé à cause des gueulantes intempestives ; du genre "j'm'les suis coincé dans la braguette". Dommage.

Bruno a dit…

Pour rejoindre Rank, je trouve "Stormbringer" faramineux et totalement sous-estimé.

Serpens Albus a dit…

Je le trouve plutôt pas mal, cet album !
Ton post vient seulement de me faire tomber sur les godasses que 20 ans, ça passe bien vite.
D'accord avec Vous pour reconnaître les qualités des deux albums studio du MK III, parfaitement complétés par "Come Taste The Band".

Bruno a dit…

.... par contre... en ce qui concerne "Come Taste"... pas vraiment d'accord.
C'est vrai que depuis quelques années, nombreux sont ceux qui tentent de réhabiliter cet opus, qui, certes, n'est pas aussi mauvais que cela. Toutefois, à l'époque, passer de "Burn" et "Stormbringer" à "ça", c'était pratiquement l'équivalent d'une douche froide.
A mon sens, ce qu'il manque à cet opus c'était juste une meilleure production et des compos légèrement plus travaillées ; en bref, il paraît quelque peu bâclé. Dommage.

Hard Round Tazieff a dit…

Bruno,
Je ne suis pas tout à fait d'accord sur ton avis sur " Come Taste the band".
Il faut savoir que c'est une véritable fracture cet album dans la discographie de DP.
On met à la gratte un gars qui a touché à tout ! Le Funk, psychédélique, blues, hard.
Bolin apporte une touche de désinvolture à l'extrême.
Pas étonnant que cet album soit une surprise à l'époque.
Pour moi c'est un album majeur, que je place avant "Stormbringer".
Comme dirait Coluche ; " l'égout et les couleurs".

Serpens Albus a dit…

"Come Taste The Band" ?
Comment un groupe traumatisé par le départ de Blackmore décide de tout remettre sur le tapis et de tenter de relancer la mécanique.
Hugues y est époustouflant (peut-être pour la dernière fois !) et Coverdale y est meilleur que jamais.
Quand on sait dans quelle ambiance tout cela fut enregistré, on peut comprendre certains moments moins forts...le gap est aussi important qu'entre Burn et Stormbringer, non ?

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai