http://ranxzevox.blogspot.fr

jeudi, juin 26, 2014

Uriah Heep - Outsider (2014)

C'qui me fait encore acheter les disques d'Uriah Heep ?
La même chose qui m'fait regarder les "Mystères de l'Ouest" quand ça r'passe à la télé !


Je n'avais pas beaucoup aimé "Wake the Sleeper", le précédent album de Mick Box et sa bande; je trouvais que tout cela tournait trop en rond, sans aucune tentative de  renouvellement et les performances vocales de Bernie Shaw m'avaient laissé plus que perplexe.
Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais, à l'écoute d'un nouveau disque, dès les premières mesures, je sais tout de suite si ça va coller ou pas .
"Outsider" et moi allons rester ensemble quelques mois et puis les retrouvailles d'envie seront toujours bien sympas.


L'intro de "Speed of Sound" nous replonge immédiatement dans la grande époque du Heep du début des années 70, avec ce savant mélange de guitare fuzzée et d'Hammond bien poussif.
Tout s'enchaîne plutôt bien sous ces tropiques hospitaliers et on y rencontre vraiment de très bonnes choses comme "The Outsider" , "Is Anybody Gonna Help Me ?" ou encore "Jessie " qui sonne un brin Purple.
Mick Box, l'homme qui a une pédale wha wha greffée au pied gauche (ou au droit, je sais plus !) délivre, souriant, ses pirouettes habituelles parfaitement intégrées dans ce bien joli travail.
Après bien des années, Phil Lanzon est peut-être  parvenu à faire oublier Ken Hensley.


Voilà un très bon album de rock sur lequel Uriah Heep réussit enfin l'accord presque parfait entre ses anciens et ses modernes.
La mort récente de Trevor Bolder permet au groupe de rendre un hommage scriptural à ses autres glorieux disparus David Byron et Gary Thain.
Pas fan des digipacks, j'ai opté pour l'édition vynil qui, elle aussi, est plutôt réussie.

3 commentaires:

Bruno a dit…

Argh... j'l'ai vu chez mon disquaire, mais je l'ai laissé reposer dans le présentoir (un autre gars, lui, n'a fait ni une ni deux, après trente seconde d'écoute...), car j'avais déjà Rival Sons, Led Zep II (remaster) et Tesla.
Et j'aurais dû laisser ce dernier - décevant - et prendre à la place ce Uriah-Heep.

Bruno a dit…

Ha ! Oui ! Voilà t'y pas une meilleure en-tête avec cette photo tirée du "Rock Academy" au moment où il enseigne l'histoire du Rock à de jeunes premiers d'une école privée pour parents friqués. Scène d'anthologie.
Bon choix messieurs.

Hard Round Tazieff a dit…

En effet mon Bruno, c'est bien " Rock Academy" que j'ai mis en entête de ce blog.
Bien vu !

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai