http://ranxzevox.blogspot.fr

mardi, juin 24, 2014

Champion (1978)

Le boss m'a dit...
Je te confie l'affaire...Pas d'initiative...les bonnes vieilles recettes...des groupes pas ou peu connus...
Si ça se passe bien, tu seras au deuxième échelon dans trois ou quatre ans...





Avec une pochette aussi laide que celle d'un disque de la NWOBHM, voici "Champion".
Ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose, et pourtant...
Quand David Byron quitta (ou fut évincé) de "Uriah Heep", il remonta rapidement un projet répondant au nom de "Rough Diamond"...et bien "Champion", c'est "Rough Diamond" sans Byron qui fit ses valises après un unique album, pour se produire sous son nom propre.



On retrouve du beau linge dans "Champion", notamment Clem Clempson à la guitare et Geoff Britton à la batterie.
Côté musique, l'album (lui aussi restera unique) présente un rock bien bluesy, légèrement teinté de la pop anglaise de ces années là.
D'excellents titres comme "Melissa" ou encore "Say Goonight" rappelleront à ceux qui n'en sont pas encore convaincus, que le talent ne va pas forcément de paire avec la notoriété - l'inverse est vrai aussi d'ailleurs.
J'avais bien aimé "Rough Diamond" , alors j'ai fait confiance à "Champion". Bien m'en a pris, Garry Bell, le "remplaçant" de Byron étant plutôt talentueux.
A mettre dans toutes les bonnes oreilles...

3 commentaires:

Hard Round Tazieff a dit…

Heureusement que tu es là pour faire vivre ce blog ! Alors que je vadrouille entre les ceps de Monbazillac.

Serpens Albus a dit…

On change, dis ?

Hard Round Tazieff a dit…

Je me rapproche de toi pour reprendre la relève, La Rochelle demain !

My cat listening Steve Vai

My cat listening Steve Vai